Massages Thaïlandais

Nuad Bo'rarn (Yoga massage Thaïlandais) 

Nuad Bo'rarn (Yoga Massage Thaïlandais)

Cet art du toucher s'effectue sur un matelas à même le sol, et vêtu d'habits amples et confortables. Le praticien fait passer le client d'une posture de yoga à une autre, incorporant dans la pratique une combinaison traditionnelle de massage, d'acupression, de travail sur les canaux énergétiques (sen), et de doux étirements passifs. Il est d'ailleurs souvent courant d'entendre dire en Thaïlande que le Nuad Borarn est le yoga pour les paresseux.

La base thérapeutique du Thaï Yoga Massage prend racine dans la médecine traditionnelle de l’ayurvéda. Le mot ayurvéda provient de deux mots sanskrits : ayur (vie) et veda (connaissance). Ainsi, la science ayurvédique peut être considérée comme un guide au maintien adéquat de la vie. Selon les principes de l’ayurvéda, chaque individu est constitué d’un ou d’une combinaison de n’importe quel des trois doshas (types de corps) : vata (air-espace), pitta (feu-eau) et/ou kapha (terre-eau). C’est par la compréhension de ce concept tridoshique que le praticien parvient le mieux à traiter chaque personne selon la constitution qui lui est propre. Un des aspects de la méthode Lotus Palm est de reconnecter chaque posture du Thaï Yoga Massage avec sa constitution tridoshique. Par exemple, le rythme et l’intensité de chaque posture sont guidés par les principes ayurvédiques de constitution : lent et doux pour vata, non-vigoureux et relaxant pour pitta, et énergisant pour kapha. Chaque posture de yoga dans laquelle est placée le client active un ou plusieurs des doshas. L’énergie du client peut être équilibrée en appliquant des postures de nature opposée qui renforceront son/ses dosha(s) plus faibles ; par exemple, pour une personne vata qui de nature est plutôt nerveuse et très active, le praticien fera pratiquer des postures plus lentes et relaxantes. Les origines du Thaï Yoga Massage remontent à plus de 2 500 ans. Il s’agit d’un ancien art thérapeutique qui trouve ses racines dans la médecine ayurvédique indienne. Le père fondateur du thaï massage, Jivaka Kumarbhaccha, était un yogi et médecin renommé dans la tradition de la médecine ayurvédique et qui traita, parmi d’autres, le Bouddha. Après la mort du Bouddha, les moines bouddhistes qui voyagèrent tôt en Asie du Sud-Est étaient accompagnés par des médecins ayurvédiques. Ces médecins pratiquèrent un art thérapeutique qui plus tard se développera en massage traditionnel thaïlandais. Le massage thaïlandais s’est développé sur des millénaires à proximité des temples bouddhistes. Cela donna naissance à une technique permettant aux gens engagés sur la voie spirituelle de partager les bienfaits de la méditation et de la compassion à travers le massage. C’est un art thérapeutique respecté qui est aujourd’hui pratiqué dans les temples et hôpitaux de Thaïlande..

Marma

Réflexologie Thaï

Itta et Pingala